Q / R

Questions – Réponses

Voici des affirmations souvent citées dans le cas de l’hypnose. Je pense qu’il est important de donner une information correcte, et scientifique, sur des préjugés ou croyances que beaucoup de personnes ont par rapport à l’hypnose.

Si vous avez d’autres affirmations, non reprises ci-dessous, je vous invite à me les envoyer et je me ferai un plaisir de les rajouter et de rétablir la vérité : voir formulaire ci-dessous.

« Je ne serai pas au courant, ni conscient de ce qui va se passer. »

Le sujet en état modifié de conscience reste conscient durant tout le processus, c’est-à-dire durant la séance intitulée le « Voyage Intérieur. » En plus, les organes des sens sont hyper actifs. Ils peuvent même entendre des bruits dont je ne me souviens pas avoir entendu. Dernièrement, une dame m’a dit qu’un enfant avait pleuré sur le trottoir durant la séance, je n’y avais pas prêté attention.

« Je serai sous l’emprise de l’hypnotiseur, il fera de moi ce qu’il voudra. Je perds le contrôle. »

J’ai expliqué dans la section La Nouvelle Hypnose qu’une des caractéristiques de l’état hypnotique est ce qui est appelé l’« observateur caché. » Comme vous êtes conscient durant le processus, si je vous demande quelque chose qui est à l’encontre de vos valeurs, croyances, etc., vous n’accepterez pas ce que je vous demande (C’est comme si il y avait en vous un « observateur caché »). Un exemple simple : je vous demande le code secret de votre carte de crédit. Vous allez réagir de deux manières différentes :

  • Soit vous ne répondez pas à ma question, comme si vous ne l’aviez pas entendu, donc pas de réponse.
  • Soit vous me donnez un numéro, mais celui-ci est, en fait, faux. Vous avez répondu, mais ce n’est pas la bonne réponse.

Ainsi, vous gardez constamment le contrôle de la situation. D’ailleurs certains chercheurs disent qu’une hypnose est en fait une autohypnose assistée. Vous vous hypnotisez vous-même avec l’aide d’une personne dite un hypnotiseur.

Pour les gens qui ont besoin de contrôler, cela peut être un frein au départ, car ils ont la croyance de perdre le contrôle. Après une séance d’hypnose, ils se rendent compte de la réalité : ils gardent le contrôle durant tout le processus. Cependant, ils acceptent de continuer à vivre l’expérience. C’est leur décision et leur choix, et non celle de l’hypnotiseur.

« Je peux perdre la raison si l’on m’hypnotise. »

Alors, je devrais être fou…, le nombre de fois que j’ai été hypnotisé. C’est une vieille croyance qui vient du XIX° siècle. C’est complètement stupide. Au contraire, vous acquériez de la liberté puisque vous vous débarrassez de vos programmes qui viennent de votre passé (papa, maman, instituteur, etc.) et vous définissez votre futur (créer son futur).

« Je vais découvrir des problèmes cachés en moi, ou revivre des scènes désagréables ou traumatisantes. »

Oui, c’est possible. C’est ce que je faisais avant quand j’utilisais l’outil que l’on nomme la « régression en âge » (c’est aller à la source de la problématique de l’individu ; c’est assez dur…). Je ne l’utilise plus en pratique.

Cependant, aujourd’hui, l’approche est beaucoup plus douce. Lors de la phase d’induction, je donne des suggestions afin que le voyage se déroule d’une manière agréable. Ainsi, les personnes ne revivent plus de scènes traumatisantes du passé. Cependant, ils peuvent parfois passer par un état émotionnel où ils ressentent de la tristesse. Ce qui est important est de passer à travers l’état (je suis là en cas où il y aurait une situation trop dure ou un blocage). C’est le passage qui permet de nettoyer les évènements traumatisants (plutôt que de les refouler où ils continuent à agir).

« Je ne pourrai pas entrer en transe. Je ne suis pas hypnotisable. On a déjà essayé avec moi et ça n’a pas marché. »

Tout le monde est hypnotisable. Cela provient de notre côté animalier (cerveau reptilien). Et si vous n’avez pas été hypnotisé, c’est parce que :

  • soit l’hypnotiseur n’était pas capable de vous hypnotiser (non professionnel).
  • soit vous ne vouliez pas être hypnotisé. Il faut alors aller voir derrière ce refus ce qui se cache (peur, croyance, etc.).

Il faut également signaler que 30% de la population est facilement hypnotisable. Ce sont ces personnes-là que le « vrai hypnotiseur de scène » recherche en observant la salle, et sélectionne afin de les faire monter sur la scène. Ils sont déjà hypnotisés en arrivant sur la scène…

« Il me faut une transe bien profonde pour résoudre vraiment mon problème. »

C’est de nouveau une croyance des personnes. En fait, c’est l’inconscient du sujet qui décide de la plus ou moins grande profondeur de l’état modifié de conscience. De plus, comme je l’ai expliqué dans la section La Nouvelle Hypnose, lors du voyage, la personne « monte et descend » dans son état modifié de conscience, allant parfois jusqu’à ouvrir les yeux puis les refermer pour mieux redescendre. C’est un processus plutôt qu’un état. Et c’est l’inconscient du sujet qui choisira la profondeur et les modifications d’intensité d’état nécessaire pour faire évoluer le sujet. vers un mieux être Ce n’est en aucun cas l’hypnotiseur. À l’heure actuelle, les chercheurs n’ont pas démontré de lien entre la profondeur de l’hypnose et l’intensité d’un évènement traumatisant.

« L’hypnose remplace un problème par un autre; elle ne résout rien en profondeur. » (ce qui est appelé le déplacement de symptômes).

Ce sont les psychologues contre l’hypnose qui ont lancé cette affirmation. C’est totalement faux. Il n’y a pas de déplacement de symptômes. Cependant, je le vois lors de mes consultations, après avoir travaillé un objectif, les sujets demandent un nouvel objectif, car les priorités du sujet ont changé soit parce que l’objectif est atteint, soit parce qu’ils se rendent compte que ce n’est plus cela qui est important pour eux, mais le nouvel objectif. N’oublions pas que la personne est dans un processus de changement. Elle évolue, et ses objectifs aussi…

« Seuls les êtres faibles sont hypnotisables. »

De nouveau, c’est une croyance populaire. Il se pourrait que ce soit les hommes qui ont dit cela des femmes (plus ouvertes à l’hypnose) qui se faisaient hypnotisées. Comme je l’ai déjà signalé ci-dessus, cet état hypnotisable vient de notre côté animalier (cerveau reptilien). Donc, tout le monde est hypnotisable.

« C’est un état inhabituel. »

C’est totalement faux. Souvent je demande aux participants à mes conférences s’ils ont déjà été hypnotisés. La majorité me répond : « non« . Et je leur dis : « oui… » Ils se sont hypnotisés eux-mêmes, c’est l’autohypnose. Je donne quelques exemples au début de la section La Nouvelle Hypnose (exemples du livre, l’autoroute, le film, le matin).

« C’est nocif pour le sujet. »

Cela n’a rien de nocif pour le sujet. Au contraire, ils ressentent un bien-être après s’être débarrassé de programmes qui ne leur convenaient plus, et de les avoir remplacés par de nouveaux programmes qui les intéressent (l’état désiré).

« Les femmes sont plus hypnotisables que les hommes. »

C’est de nouveau une fausse croyance. Cependant, les femmes sont généralement plus ouvertes. Je le vois dans les conférences et ateliers que j’organise, il y a beaucoup plus de femmes et peu d’hommes… Je pense que c’est plus en rapport avec de l’égo…

« On parle contre sa volonté en état hypnotique. »

Premièrement, lors des voyages intérieurs, la majorité des personnes ne parlent pas. Elles vivent leur voyage de l’intérieur.

Certaines personnes expliquent leur voyage à haute voix. Elles le font spontanément. Et lors de la sortie, elles savent ce qu’elles ont dit. Cela n’a aucun rapport avec « contre sa volonté. »

« J’ai peur de ne pas sortir de la transe. »

Il est vrai que certaines personnes prennent plus de temps à sortir de cet état modifié de conscience. D’autant plus qu’elles repassent par leur « endroit de sécurité », je pourrait dire que c’est le paradis… En sortant, certaines personnes me disent qu’elles avaient envie de rester « au paradis… » (dans l’endroit de sécurité). Ainsi, tout le monde sort de l’hypnose. D’ailleurs si elles ne veulent pas sortir, je leur dis : « A partir de maintenant, ça va vous coûter 1 000€ de l’heure… », croyez-moi, elles sortent tout de suite…J)))))
Si vous avez une « nouvelle affirmation », ou si vous voulez laisser un commentaire, je vous invite à cliquer sur ce lien qui suit : Cliquer Ici




Statistics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 5 =